[D&D 3.5] Campagne: Les damnés de la 13e marque [Présentation du cadre et des personnages]

Couverture des damnés de la 13e marque

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler d’une campagne que j’aime énormément : Les damnés de la 13e marque. Le résumé sera un peu long, donc je vous le ferai en plusieurs parties. Mais avant ça, commençons par une petite mise en contexte.

Les damnés de la 13e marque, c’est quoi ?

Les damnés de la 13e marque est une campagne écrite par l’équipe du Scriptorium. Pour une raison que j’ignore, il n’est plus possible de télécharger cette campagne sur leur site (le lien qui existe dans leurs archives renvois sur un site d’achat de noms de domaine).

Il s’agit d’une campagne qui se passe dans le monde d’Eberron (qui est, au passage, mon univers de D&D préféré). Sans trop spoiler à la fois la campagne et cette série d’articles résumant comment c’est passée la campagne avec mon groupe, voici le pitch :

Une mystérieuse organisation attaque des innocents, leur posant une marque comme seule signature de leur méfait. Les victimes se rendent compte que cette marque ressemble beaucoup à un dracogramme (une marque magique qui donne des pouvoirs a son possesseur). Après une enquête approfondie, ils se rendent compte que cette marque correspond à un dracogramme disparu, le dracogramme de la mort. Cependant, cette marque imparfaite tente de dévorer son porteur. Les victimes arriveront-elles à se débarrasser de la marque ? Sauront-elles qui leur a fait ça, et surtout, pourquoi ?

Le groupe

Le groupe pour lequel j’ai masterisé “Les damnés de la 13e marque” se compose de :

Garankhad Swordcape

Un kalashtar guerrier psychique. Le joueur de Garankhad n’était pas un grand fan d’histoire, et a donc fait le cliché de l’aventurier n’en ayant pas. Cependant, le concept du personnage est devenu assez vite “Je veux faire Guts avec des pouvoirs psychiques.”

Akrai Seiyuu

Un tieffelin samouraï. Le joueur d’Akrai, quant à lui, a suivi la méthode que je donne dans cet article (même si la campagne date de bien avant son écriture). Né d’un demi-orc et d’une demi-diablesse, Akrai est un fier habitant de la marche de l’ombre (un pays du continent principal d’Eberron, le Korvaire). Il découvrit rapidement que son père vénérait des Daelkyrs (les dieux Cthulliens de l’univers) et quitta son foyer. Pour sauver son honneur, bafoué à la naissance, ainsi que celui de sa famille, il s’engagea dans la voie du bushido.

Jens Solaris

Un demi-elfe druide. Jens Solaris est un demi-elfe druide ayant vécu dans la région de Qbarra (une région très inhospitalière du Korvaire). Ayant fugué de sa maison, il se fit pourchassé par des raptors géants, avant de faire sauvé par un druide qui le prendra sous son aile. Il a un compagnon animal est Maïsha, une louve.

Bruce Stark

Un humain façonneur. C’est un personnage que j’ai fait pour aider le groupe, car à l’époque on était 4, donc 3 joueurs, et Les damnés de la 13e marque est une campagne faite pour 4 joueurs (même si je la trouve un peu dure par moment, et que votre groupe ne sera pas trop de 5). Grosso modo, j’ai fait Tony Stark, mais sans l’armure d’Iron man (on peut pas la faire niveau 1).

 

Bien. Maintenant que le cadre est posé, je vous dis à la prochaine, pour la première partie du résumé de cette aventure.

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  

Laisse un commentaire, et fait un jet de charisme pour voir si je le lis

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.