5 conseils pour devenir un meilleur joueur

Vous faites du jeu de rôle depuis un petit moment, et vous voulez devenir meilleur. Vous voulez que les parties soient mémorables grâce à votre manière de jouer. Et ça tombe bien, car c’est justement le but de cet article, vous présenter 5 conseils pour devenir un meilleur joueur (de jeux de rôles).

Ça n’est pas une compétition.

Ce premier conseil est d’une simplicité énorme, mais pour avoir vu, et eu, des joueurs comme ça, je pense que ça doit être dit. Un jeu de rôle n’est pas une compétition entre les joueurs (à quelques exceptions près, mais même là, vous n’êtes pas censé être en compétition en permanence). Vous devez coopérer. Ça ne sert à rien de vouloir être le meilleur joueur de votre table. Je peux comprendre que vous ayez envie de votre moment où vous allez briller. Cependant, ça ne doit pas être une excuse pour faire de l’ombre aux autres joueurs. Sinon, que pensez-vous qu’il va se passer ? Tout simplement les autres joueurs vont vouloir saboter vos plans. Et peut être même, vouloir arrêter de jouer avec vous (et je pense que ni vous ni moi ne voulons ça).

Arrêtez de penser que le Maître du jeu est un adversaire.

Le deuxième conseil est, lui aussi, assez simple et est dans la même veine que le premier, mais j’ai vu beaucoup trop de joueurs faire cette erreur. Le maître du jeu n’est pas un adversaire, arrêtez de vous mettre ça en tête. Oui, il joue les adversaires de votre groupe de jeu, mais rappelez-vous qu’il joue aussi ce tavernier qui vous a fait une ristourne sur vos boissons, ou ce prêtre qui a gentiment ressuscité un membre du groupe pour moins cher que la normale. Il est là pour vous raconter une histoire dans laquelle vous participez, et pour rendre la partie agréable pour tout le monde.

Mettons-nous dans un exemple simple. Dans un monde où un dieu existe (on s’en fout de s’il existe vraiment dans notre monde ou pas, dans mon exemple, c’est le cas), considéreriez-vous ce dieu comme un adversaire à chaque fois qu’il vous arrive malheur ? Ça n’aurait aucun sens, non ? D’autant plus si ce dieu vous fait également vivre des choses agréables. Changez Dieu par Maître du jeu (ce qui est, selon moi, la même chose), pourquoi ça serait différent ?

Faîtes un background.

Maintenant que je vous ai convaincu de ne pas voir votre Maître du jeu comme un adversaire, je vais vous demander de lui rendre service, car c’est l’un des meilleurs moyens de rendre la partie plus agréable. J’en parle souvent (comme dans cet article), et j’en reparlerai à l’occasion, mais un background est un outil très pratique pour vous comme pour votre Maître du jeu. Alors faîtes en un ! Il permet d’ancrer votre personnage dans son univers (et donc qu’il soit autre chose que des chiffres sur une feuille), de donner des pistes d’histoire pour votre Maître du jeu quand il a une panne (ou qu’il doit faire une transition entre deux morceaux de scénario), il vous permet de fixer comment vous allez jouer votre personnage, etc.

Rappelez-vous que vous n’êtes pas encore un héros.

Quelque chose qui arrive souvent, surtout quand on débute, c’est de se dire que notre personnage est une légende, quelqu’un de puissant et connu.

Monumentale erreur
Merci Schwarzi

Vous n’êtes personne quand vous débutez une aventure. Vous êtes niveau 1 vous êtes à peine meilleur que la moyenne (parce que vous êtes un personnage joueur), Mais ça ne fait pas de vous quelqu’un de connu (sinon vous connaîtriez la moitié de la population mondiale, soit environ 4 milliards de personnes). Sortez-vous de la tête que vous êtes célèbre tant que le Maître du jeu ne vous le dit pas. Ça vous évitera d’être dégoutté parce que les villageois s’en foutent que vous soyez mort contre un vieux loup boiteux.

Prenez des notes.

Mon dernier conseil pour devenir un meilleur joueur, c’est de prendre des notes. J’ai fait un article entier sur la prise de note, aussi je ne vais pas trop m’étaler ici. Mais pour résumer, ça vous permet d’oublier moins d’informations d’une séance à l’autre, ce qui est quelque chose de très apprécié par les maîtres du jeu.

Bien, maintenant que c’est dit, n’hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ces conseils, et de donner en commentaire d’autres conseils que vous trouvez importants.

(image d’illustration faite par Alison Warner)

Partager l'article:
  •  
  •  
  •  

Laisse un commentaire, et gagne un avantage sur ton prochain jet de charisme!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.