[D&D5] 5 classes en lesquelles se multiclasser en Roublard

rogue

Bonjour à tous et surtout à mes amis les voleurs, tueurs, et orphelins ayant perdu leurs parents parce que “c’est comme Sasuke c’est trop dark” (oui je sais que vous vous appelez Kévin). Aujourd’hui nous allons parler de nos amis les roublards voulant se multiclasser pour être encore plus voleur, tueur, “trop dark”. Je vais donc vous parler de 5 multiclassage pour cette classe.

Barde, devenez un meilleur roublard en faisant pratiquement pareil.

L’un des multiclassages les plus classiques avec roublard pour faire ce qu’on appelle un “skill monkey“. Le principe est de prendre les deux sous classes du roublard et du barde (aka l’éclaireur et le barde du collège du savoir) qui augmente le nombre de compétences.

Mais vu que j’ai déjà fait un article à ce sujet… On va pas parler de ça, on va parler d’un autre multiclassage marrant, qui est de prendre des niveaux dans le barde avec comme sous classe le collège des murmures. Cela nous permet d’avoir l’équivalent du fait d’être un roublard, mais avec une attaque sournoise plus facile à mettre et des niveaux de lanceurs de sort maximaux. En combinant ça avec la sous classe assassin du roublard et les secrets magiques qui permettent d’avoir n’importe quel sort, on peut facilement se retrouver à avoir une l’assurance d’avoir le tour de surprise, et donc des coups critiques assuré, ce qui, avec les bons sorts, peut permettre d’assurer la mort de n’importe quel ennemi que le maître du jeu voudra mettre en travers de votre route, que ce soit à distance avec le sort de rôdeur Flèche de foudre ou au corps à corps avec une combinaison de Lame tonnante des magiciens / ensorceleurs / occultistes et Châtiment révélateur de nos amis les paladins.

Guerrier, devenez un roublard plus polyvalent.

Ce multiclassage est également un grand classique. Les roublards et les guerriers sont tout deux des classes qui s’allient bien avec les autres classes. Que se passerait-il si l’on les mettait ensemble. Et bien ça serait carrément fort.

En effet, un roublard adorera utiliser le style de combat donné au niveau 1 à son avantage que se soit duelliste ou combat à deux armes pour des dégâts sans se baser sur les coups critique, ou archerie pour une meilleure précision. De même pour les maîtrises d’armure qui l’avantageront très fortement. Et que dire du niveau 2 avec le Sursaut pour avoir une action supplémentaire, permettant une deuxième chance de faire des dégâts quand il aura loupé son attaque. Et le niveau 3, qui donne des sous classes où même en se limitant à celle du Manuel des joueurs on peut s’amuser, entre le champion qui permet de faire des coups critique plus facilement sans être obligé de se baser sur la sous classe assassin, le chevalier occulte qui permet d’avoir accès à des sorts qui pourraient le rendre bien plus puissant, et le maître de guerre qui lui permet de conserver des dégâts équivalents à ceux d’un roublard monoclasse en ayant des effets spéciaux sur ses attaques. Sans parler du niveau 5 qui permet de faire deux attaques et donc encore plus de dégâts.

Paladin, recréez la classe de prestige de l’inquisiteur fléombre.

On arrive à un multiclassage plus étrange, mais dont on à déjà parlé dans cet article sur les multiclassages pour le paladin. L’idée est en gros de profiter des capacités du roublard assassin (et oui, encore lui) pour faire de meilleurs châtiments.

Cependant, il y a d’autres sous classes intéressantes. La plus évidente est évidemment l’escroc arcanique, car elle donne des emplacements de sorts (et donc permet de compenser la réduction de ceux-ci en se multiclassant), ou le bretteur pour avoir plus d’initiatives.

Barbare, devenez l’assassin attitré de Gruumsh.

Nous avons également déjà parlé de ce multiclassage dans l’article de multiclassage de barbare, mais entre-temps, le chaudron de Tasha est sorti, le rendant encore plus intéressant, et on va donc en reparler.

L’idée est de faire un demi-orc avec une rapière, de prendre l’archétype du barbare bestial, de prendre le don Combattant à deux armes. Puis une fois que c’est fait, après le niveau 5 de barbare, prenez 3 niveaux de roublard en assassin (oui encore) pour pouvoir faire des critiques très bourrins, en faisant entre 3 et 4 attaques par tour.

Occultiste, vendez votre âme pour être le meilleur voleur de tout les temps.

Et pour finir nous allons parler de l’un de mes multiclassages préféré, à la fois en terme de rollplay mais également en terme de puissance à l’état pur. C’est sûrement mon côté darkikoulol qui me pousse à aimer ce multiclassage qui associe les deux classes les plus “trop dark et stylé” (promis je m’appelle pas Kevin IRL, mais bien Robin).

En terme de rollplay, il est facile d’imaginer qu’un personnage ayant l’historique classique de roublard (aka “toute ma famille est morte, j’ai dû me débrouiller seul pour survivre”) peut avoir fini par pactiser avec une créature magique puissante.

Mais en termes de caractéristiques comment ça se traduit ? Avec un simple niveau, vous gagnez des sorts mineurs très pratiques, comme Lame tonnante, ou Illusion mineure. Avec un second niveau, vous obtenez les invocations occultes, qui sont juste trop bien, comme Vision du diable pour une super vision dans le noir ou Mille visages pour pouvoir vous infiltrer partout. Avec un troisième niveau, vous obtenez un pacte, et deux pactes peuvent vous intéresser. Le pacte de la lame vous permet d’avoir une arme magique invocable, très pratique en cas d’infiltration, ou le pacte de la chaîne qui permet d’avoir facilement un moyen d’avoir une attaque sournoise.

Et c’est sur ce dernier multiclassage que se termine cet article. Si vous avez d’autres idées, ou que vous voulez me dire comment vous avez utilisé ces classes pour jouer votre personnage, n’hésitez pas à le dire en commentaire.

(Image issue du manuel des joueurs de la 5e édition de D&D)

Partager l'article:

Articles similaires:

Laisse un commentaire, et gagne un avantage sur ton prochain jet de charisme!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.