Mon JDR préféré : Vampire la mascarade

Bonjour à tous. Aujourd’hui je voudrais parler de mon jeu de rôle préféré, même si ce n’est pas celui dont je parle le plus sur ce site. Aujourd’hui, je vais parler de Vampire la mascarade. J’en ai déjà parlé dans mes articles d’interview, mais aujourd’hui je vais rentrer plus en détail sur ce que c’est.

Vampire la mascarade, c’est quoi ?

Vampire la mascarade est un jeu de rôle où vos joueurs incarnent, vous l’aurez deviné, des vampires.

Merci, capitaine obvious. T’en a d’autres, des comme ça?

Ouais bon attend laisse moi finir Billy. Dans vampire, les joueurs jouent à notre époque, dans un univers parallèle au notre où la magie et les créatures surnaturelles existent. Il existe également une version où on joue au moyen âge, et une autre se passant pendant la renaissance. Mais même dans ses versions, oubliez les donjons et les aventures. Ici votre vampire fera de la politique, mènera une guerre secrète contre ses adversaires, et essayera d’éviter de mourir lors d’un raid d’inquisiteurs en vivant une double vie.

Car l’une des idées de vampires, c’est que si entre créatures surnaturelles vous pouvez déchaîner tout vos super pouvoirs, vous devez éviter de montrer votre toute puissance contre les humains, sous peine d’avoir des problèmes. C’est clairement pas un jeu pour les bourrins… A moins que les dit-bourrins sachent quand ne plus bourriner.

Les éditions auxquelles j’ai joué.

J’ai joué à deux éditions de vampire la mascarade. L’édition 20e anniversaire (4e édition), et la 5e édition. L’édition 20e anniversaire est assez complète, le gros bouquin de 500 pages étant suffisant pour jouer à peu près tout ce qui peut vous plaire. La 5e édition est plus récente, et change pas mal de choses. Elle est cependant moins complète, car tout les archétypes de vampires ne sont pas représentés à l’heure où j’écris ses lignes.

Pourquoi j’aime vampire la mascarade ?

Le “Storyteller” system (système du conteur).

Le storyteller system est un système de jeu assez simple. Basiquement, vous prenez un nombre de dé à 10 faces égal à votre caractéristique, et vous les lancez tous. Et chaque dé qui fait 6 ou plus, dit réussite, vous dit si vous avez réussi le jet ou pas.

  • Quelque chose de simple nécessitera 1 réussite
  • Un truc moyen nécessitera 2 ou 3 réussite
  • Un truc difficile 4 ou 5

Et il a l’avantage de mettre l’emphase sur à quel point le jet est réussi, ce qui est très cool pour décrire une action. Par exemple, si vous mentez à un personnage, et qu’il faut 2 réussite pour qu’il vous crois, en faire deux signifie que vous crois, mais avec des doutes, alors que 4 réussite signifiera qu’il boit vos paroles.

Vampire la mascarade se base beaucoup sur le roleplay.

Dû au fait qu’il s’agit moins d’un jeu où il faut tout tuer pour gagner, et plus un jeu où il faut faire du social, par la négociation, la politique, etc… Et avec des mécaniques qui poussent à la réflexion, Vampire est un jeu qui se joue beaucoup autour du roleplay. Si vous adorez faire du jeu de rôle pour jouer un rôle (l’essence du truc au fond), vous allez adorer Vampire. Plus de débiles faisant le perso le plus bourrin possible, et dont le seul roleplay est fait de “tuer tout ce qui ressemble à un méchant” et “balec du reste”. Plus de perso qui fait “oui oui, donne ta quête je m’en branle du reste”.

Dans la même idée, et pour revenir sur le système de jeu, la manière dont les dégâts et les points de vies sont gérés reste sur l’idée de jouer le rôle de votre personnage, et de forcer un bourrin à réfléchir. Ici, les points de vie sont très limités. A part des gros boss, personne n’aura des points de vie au-delà de 7 ou 8. A l’inverse, une armure est très vite nécessaire, car les dégâts eux vont vite monter à ce niveau.
Et pour en rajouter, plus vous êtes blessé, moins vous pouvez lancer de dés, et donc moins vous réussissez vos actions. Ça augmente la difficulté des combats, mais c’est plus réaliste, et ça force un roleplay plus cohérent.

Une partie de vos caractéristiques sont définies par votre background.

Dans vampire, votre background définit plusieurs points de votre personnage. S’il est riche, s’il a du statut, s’il est puissant, etc… Et vous me connaissez, mais j’aime quand les gens font un vrai bon background. Si vos joueurs aiment faire des backgrounds, ou que vous avez la même lubie que moi, vous allez aimer ce jeu.

Alors n’attendez plus, et rentrez dans le monde de Vampire ! Et si Vampire la mascarade est aussi votre jeu de rôle préféré, n’hésitez pas à écrire en commentaire pourquoi vous l’aimez, et à donner quelques anecdotes sur vos aventures.

(image d’illustration: Couverture du livre de base de la 5e édition de vampire la mascarade)

Partager l'article:

Laisse un commentaire, et gagne un avantage sur ton prochain jet de charisme!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.